Aller au contenu

Alban Campagnola

Créateur passionné, artisan en devenir...

Depuis mon enfance, j’imagine des objets tout droit sorti de mon univers intérieur. C’est le désir de les matérialiser, l’impatience de les avoir dans mes mains et la satisfaction que cela génère qui motive cette nécessité de créer.

La fibre artistique qui m’anime me pousse à travailler avec divers matériaux noble. Le feu est l’élément qui me caractérise. C’est ce qui explique cet attrait pour la forge et ce choix pour les couteaux. Cet outil majestueux m’a toujours fasciné.

(JF RAFFIN)

Par le biais de pièce unique, j’exprime mes sentiments les plus profonds et transcrit ma vision de la beauté. Je recherche un subtil équilibre entre sobriété et puissance. Mon niveau d’exigence me pousse à forger chacune de mes lames, à façonner des mécanismes souples, à faire des mises en volume délicate. Je suis à la recherche de fonctionnalité, de raffinement et d’une satisfaction esthétique.

J’ai passé de nombreuses années à me chercher… Etre artisan m’a permis de m’accorder à mes valeurs. Mais aussi à me reconnecter à mes racines.

Créer pour m’épanouir, voilà mon essence.

Mon parcours...​

Mon aventure dans l’univers des forgerons a commencé en 2020. J’étais bénévole dans l’école de forge « Fer à modeler » (Méjannes-le-Clap, 30). J’ai eu la chance de rencontrer Daniel Marlot, forgeron coutelier, intervenant pour les modules de coutellerie.

Un an plus tard, je lui proposé bénévolement mon aide dans ses projets. Etant donné ma grande curiosité pour son activé, je participe à un stage de deux jours pour la création d’un couteau pliant et obtient libre accès à l’atelier des couteaux Toto.

C’est de la que cette passion pour la coutellerie c’est installée. Rapidement, je choisi de concevoir mon premier modèle de pliant à cran forcé (« Le géométrique ») et j’enchaîne la fabrication de prototypes.

Grace à Daniel, moins de trois mois après mes débuts, j’expose mes premières pièces à différents événements dont le salon de coutellerie d’art de Margueritte « Lame d’Oc« …

Ensemble, nous avons choissi d’intégrer l’IRMACC (Institut Régional pour les Métiers d’Art et la Création Contemporaine) en aout 2021. Cela pour que je puisse sérieusement approfondir mon apprentissage et que Daniel puisse perfectionner ses méthodes d’enseignement.

En septembre 2022, une page se tourne avec la fin de ma formation et la création officielle de mon entreprise « AC Coutelier« . D’une volonté commune, nous choisissons de mutualiser l’atelier le temps du lancement…

Daniel MARLOT et moi même
(Photo JF RAFFIN)

Les acteurs de mon pacours

A la recherche de l'exelence

Je m’efforce à concevoir des outils utiles, efficaces et durables.
Du forgeage de la lame au montage final, la fabrication de mes couteaux suit un protocole rigoureux. Cela afin d’obtenir les meilleurs propriétés de résistance et de fonctionnement.

L'originalité !​

Un savoir-faire perpétué...​

Tout est fait main !

Obtenir les meilleurs propriétés...

Toutes mes réalisations sont des pièces uniques, au design tout droit sortie de mon imaginaire…

Chaque lame est forgée ! C’est un gage de qualité sans égale pour amener la structure de l’acier au meilleur de ses propriétés.

L’intégralité du couteau est réalisé par mes soins, aucune sous-traitance…

 Des « lames test » sont régulièrement cassées après les traitements thermiques pour m’assurer de leurs bonnes propriétés.